RESTAURATION D'UNE CARABELLE  À FAUGÈRES (HÉRAULT)

RESTORING A CARABELLE AT FAUGÈRES (HÉRAULT)

 

Texte de Christian Lassure
 

Restaurer un bâtiment, c’est au sens propre le remettre dans l’état où il se trouvait à l’origine. Encore faut-il que cet état soit connu par des documents graphiques ou par le témoignage des personnes ayant vu l’édifice lorsqu’il était encore intact. En l’absence de ces renseignements, la prudence commande de ne pas extrapoler et de ne rien ajouter dont on ne soit sûr.

Voici la photo d’une cabane située sur sur la commune de Faugères dans l’Hérault. En forme de parallélépipède, cet édifice a une brèche à son sommet, si bien que le soleil s’engouffre à l’intérieur. La grande dalle affalée sur le bord de la plate-forme sommitale semble être la dalle de fermeture de la voûte. On peut penser qu’elle a été retirée et déplacée par quelque visiteur souhaitant faire du feu à l’intérieur (un grand classique !). Juste au-dessus du linteau de l’entrée, on observe un vide de décharge entre deux encorbellements symétriquement opposés que vient coiffer une petite dalle.

Si l’on se tourne vers la photo de la même cabane mais après son passage entre les mains de restaurateurs, on est surpris par un détail : dans le vide de décharge initial, une bâtière de deux lauses affrontées est désormais insérée. Manifestement, les restaurateurs n’ont pas compris que le vide de décharge entre les encorbellements était d’origine et qu’il était suffisant à lui seul pour soulager le linteau. Cet ajout va d’ailleurs à l’encontre du but recherché car il réduit la largeur du vide de décharge et donc accroît le poids porté par le linteau. Peut-être a-t-on voulu ici faire couleur locale : dans les départements du Gard, de l’Hérault et de l’Aude, ces bâtières de décharge sont monnaie courante au-dessus de l'entrée non seulement des cabanons des champs mais aussi des maisons villageoises du XIXe siècle.

A ce détail près, le reste de la restauration est parfait et notre parallélépipède en pierre sèche bénéficie d’une prolongation de son bail grâce à l'action de l'Association de défense et de sauvegarde du patrimoine des hauts cantons de l'Hérault (*).

(*) Mairie 34600 FAUGÈRES.

Avant restauration (photo de Association de défense et de sauvegarde du patrimoine des hauts cantons de l'Hérault).

Après restauration (photo de Association de défense et de sauvegarde du patrimoine des hauts cantons de l'Hérault).

page d'accueil

© Christian Lassure

Le 26 juillet 2008 / July 26th, 2008