LES ÉTABLES DES HERBAGÈRES, COMMUNE DE TRIENT (VALAIS, SUISSE)

THE BYRES AT LES HERBAGÈRES, TRIENT, VALAIS, SWITZERLAND

Christian Lassure

Source : http://www.circuitsderando.com/tmb/circuit-tour-du-mont-blanc-herbageres.html

M. Michel Chanaud, qui a un œil infaillible pour repérer des édifices en pierre sèche (1), a eu l'amabilité de nous faire découvrir deux grandes étables à toit de lauses faisant partie d'une exploitation pastorale située dans le canton du Valais, en Suisse, plus exactement dans un alpage au lieu-dit Les Herbagères (46.029792 N, 6.977024 E), sur la commune de Trient, dans le district de Martigny. Les Herbagères sont sous le col de Balme, près de la frontière avec la France.

À sa demande, transmise par Francis Guichard à M. Marc Genoux, président de l'Association nationale des anciens responsables de la Société suisse de spéléologie (ANARCH) (1), celui-ci a eu la gentillesse de nous faire parvenir des documents et une série de photos que nous reproduisons ci-après.

Selon le livre de Roland Gay-Crosier, Trient: cent ans d'histoire, cent ans de vie (2), Les Herbagères forment avec L'Argny et L'Odeyi trois alpages étagés de 1410 à 2400 mètres d'altitude, jusqu'au Col de Balme où se trouve l'hôtel du même nom. Chaque alpage, avec son chalet, forme un tout. Les deux étables des Herbagères sont entièrement en pierre et voûtées (3) et disposées pour se protéger des avalanches. Elles abritent des vaches laitières de race d'Hérens. Le lait donne un fromage maigre. Cinq employés font marcher l'exploitation. Un point d'eau se situe légèrement à droite de la ferme.
 

Vue d'ensemble des deux étables et de la maisonnette d'habitation. Le versant a été creusé pour accueillir l'étable No 1 sur presque toute sa longueur ainsi que la moitié arrière de l'étable No 2. Le pignon arrière de la maisonnette est protégé par un mur pare-avalanche en forme de triangle isocèle. Source : http://www.ueliraz.ch/2010/col-balme.htm

 

En violet, le parcours entre Le Peuty et Les Herbagères.

 

L'ensemble de l'exploitation, vu de plus près, depuis le chemin de terre en aval qui passe entre les deux étables. Le chalet (à droite) est couvert de tôle ondulée. Les étables sont couvertes de grandes lauses. Source : http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108169153735504418

 

À gauche, l'étable No 2, avec son pignon arrière qui s'enfonce dans le versant. Le mur-pignon est séparé du talus par une large cavité. La toiture de grandes lauses est à deux versants et à pan coupé au dessus des pignons. Les lauses ne risquent pas de bouger avec tout le ciment qui leur a été appliqué. À droite, l'étable No 1, disposée perpendiculairement par rapport à la No 2. Elle est du même type et a subi le même cimentage. Entre les deux, passe le chemin de terre montant depuis la vallée. Source : http://4.bp.blogspot.com/_vcbr8HLGgmw/RsLy4M-_YSI/AAAAAAAAAp4/PMY53I279Z8/s1600-h/IMG_0511.JPG

 

L'étable No 1 vue depuis l'aval. Comme l'édifice est enterré sur toute la hauteur de son gouttereau, il a fallu monter deux murs de soutènement de part et d'autre de l'accès réservé dans celui-ci. Le vaste talus devant le gouttereau contrebute celui-ci et protège l'intérieur de l'édifice du vent et du froid. Il est cependant difficile de dire s'il est d'origine (auquel cas le versant aurait été creusé pour recevoir le bâtiment) ou s'il est rapporté. Le cimentage des pierres de faîtage apparaît nettement. Source :  http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108169097900929554

 

La même, mais en hiver. La photo fait ressortir la longueur de l'édifice. En cas d'avalanche sur le versant neigeux, la neige passerait par dessus la toîture sans rencontrer beaucoup de résistance. Source : http://www.panoramio.com/photo/26687717

 

Pignon-façade de l'étable No 1, photographiée en plongée depuis le le versant de toiture de l'étable No 2. La toiture à deux versants surbaissés et à un pan coupé côté pignon-façade aurait du mal à ne pas être complètement étanche après le cimentage que ses grandes lauses viennent de subir. Une sorte de fossé empierré longe le gouttereau de droite. Source : http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108168973346877938

 

L'étable No 2 vue depuis le talus en contrehaut de l'angle de gauche du pignon arrière. L'angle de prise de vue aplatit considérablement le versant de toiture. Source : http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108169029181452802

 

Le pignon arrière, percé d'une entrée  et d'un fenestron au-dessus. Source : http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108168835907924434

 

La maisonnette bâtie dans le prolongement de l'axe longitudinal de la cabane No 2. et en contrebas d'un mur maçonné pare-avalanche. Dans les Préalpes fribourgeoises, les chalets sont aussi protégés par un mur en pierres sèches, en forme de cône, la pointe tournée vers la pente au dessus du chalet. Ce genre de construction en pare-avalanche existe également dans les Alpes. Source : http://picasaweb.google.com/touring.pedestre.annecien/Balm26_08_07#5108168896037466594

 

Les Herbagères au XIXe siècle (gravure). La maisonnette est tout à fait identifiable. L'identification est moins sûre pour les deux bâtisses à gauche.

NOTES

(1) Voir ses remarquables photos sur le site Panoramio.

(2) ANARCH, aux bons soins de Marc Genoux, Case Postale 99, 3186 Düdingen (courriel : anarch@bluewin.ch). Les Herbagères font partie du circuit de randonnée dit Tour du Mont blanc (TMB).

(3) Roland Gay-Crosier, Trient : cent ans d'histoire, cent ans de vie, Editions Pillet, 1999 (ISBN 2-940145-09-1).

(4) Faute de photos de l'intérieur, nous ne sommes pas en mesure de préciser le type de voûte employé (voûte en berceau plein cintre ou brisé).


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure

29 avril 2011 / April 29h, 2011

Les références du présent article seront citées comme suit :
Christian Lassure
Les étables des Herbagères, commune de Trient (Valais, Suisse) (The byres at Les Herbagères, Trient, Valais, Switzerland)
http://pierreseche.chez-alice.fr/etables_des_herbageres.htm
29 avril 2011

page d'accueil