www.pierreseche.chez-alice.fr

VICISSITUDES DES CABANES EN PIERRE SÈCHE

12 - Écroulement de la grande cabane de Courmes (Alpes-Maritimes)

VICISSITUDES SUFFERED BY DRY STONE HUTS

12 - Collapse of the large dry stone hut of Courmes, Alpes-Maritimes

Jean Laffitte

Située dans un site de terrasses à une altitude de 1250 m, en bordure de dolines, sous le sommet du Puy de Tourrettes (1268 m), cette cabane en pierres calcaires a la particularité d'abriter une citerne dans son mur septentrional, cas unique dans les Alpes-Maritimes. Elle est aujourd'hui écroulée. Le parement du mur oriental était déjà éboulé depuis de nombreuses années et avait fragilisé la voûte à tel point que les dalles de celle-ci, n'étant plus tenues, penchaient dangereusement vers l'intérieur de la cabane. Un étai aurait suffi à empêcher cette partie fragile de s'écrouler.
 

La cabane encore à peu près intacte. Les côtés de l'entrée se prolongent, à gauche par un mur, à droite par une sorte d'éperon.

 

Le dôme aplati couvert de pierraille, au sommet de la cabane, avant l'écroulement de celle-ci.

 

La cabane après écroulement de la voûte.

Avant écroulement, la hauteur intérieure était de 2 m 50. Le diamètre est de l'ordre de 2 m 25 - 2 m 35.  Le sol intérieur est dallé. L'entrée regarde le sud. Elle fait à peine 0 m 80 de hauteur et ses côtés sont ébrasés vers l'extérieur. On accède à la citerne par une entrée ouverte au ras du sol, dans le mur nord. Sa profondeur est de 1 m 20.
 

Niche dans la paroi intérieure par où se fait l'accès à la citerne.

 

Inscription gravée par la pointe d'un couteau sur une pierre : RI 18 1917.

La particularité de cette cabane tient dans la conception de l'entrée : une grosse dalle faisant office de linteau repose à droite sur une seule pierre levée et à gauche sur deux grosses pierres ; le linteau est surmonté d'un rectangle de décharge, lui-même surmonté d'un second rectangle de décharge. Le linteau est en retrait par rapport aux deux rectangles de décharge. Cette entrée, unique dans le département, menace malheureusement de s'écrouler à son tour. Voilà un exemple rare de cabane en pierre sèche abritant une citerne qui disparaît. Située à plusieurs heures de marche de Tourrettes-sur-Loup et à plus d'une heure de marche du petit village de Courmes, elle était trop éloignée et hors de tout sentier praticable, pour qu'on puisse envisager une quelconque restauration. Malheureusement, d'autres cabanes situées dans le même secteur, sur le flanc méridional du Puy de Tourrettes, sont en train de subir le même sort.
 

Décharges successives au-dessus de l'entrée.


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Jean Laffitte
26 juin 2012 / June 26th, 2012

Référence à citer / To be referenced as :

Jean Laffitte
Série : Vicissitudes des cabanes en pierre sèche (Series: Vicissitudes suffered by dry stone huts)
12 - Écroulement de la grande cabane de Courmes (Alpes-Maritimes) (Collapse of the large dry stone hut of Courmes, Alpes-Maritimes)
http://pierreseche.chez-alice.fr/courmes_cabane.htm
26 juin 2012

page d'accueil