Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche

25 - « CABANE DE PÂTRES » SUR LE PLATEAU DE LIENZ À BARÈGES (HAUTES-PYRÉNÉES)

Series : Old Postcards Showing Dry Stone Huts

25 - "CABANE DE PÂTRES" ON THE LIENZ PLATEAU AT BARÈGES, HAUTES-PYRÉNÉES


Sans cette carte postale des années 1910, il y a fort à parier que l'existence de ce curieux bâtiment tout en longueur, aux murs de pierre sèche et à la toiture engazonnée, nous serait restée inconnue.

Carte postale des années 1910.
Légende  : HAUTES-PYRÉNÉES / 706. - BARÈGES - PLATEAU DE LIENZ  / CABANE DE PÂTRES
Éditeur : LABOUCHE FRÈRES, TOULOUSE.
(Il existe également une édition colorisée de la carte).

 

Si le tiers gauche est manifestement la partie d'habitation comme l'indiquent la porte, le fenestron et le « pâtre » assis sur son banc, en revanche la fonction exacte des deux autres tiers ne saute pas aux yeux. Le gouttereau présente, sur toute sa hauteur, deux larges ouvertures séparées par un mur de refend mais l'on n'arrive pas à distinguer ce qui se trouve à l'intérieur. Sans doute s'agit-il de la partie étable.

Les grosses pierres du chaînage à l'angle du gouttereau et du pignon qui fait face au torrent ainsi que celles du refend, désignent le lit du torrent comme source principale du matériau de construction employé.

Un gros tas de fumier (apparemment) s'accumule à droite de l'entrée. Les bêtes – des vaches comme on le verra plus loin – sont peut-être à l'intérieur de l'étable. Il est difficile d'en dire davantage, même avec nos moyens de grossissement actuels.

Agrandissement

 

Il existe une autre phototypie des mêmes Labouche Frères à Toulouse, légendée « 705. - BARÈGES - PLATEAU DE LIENZ » et représentant apparemment notre « pâtre » au bord du ruisseau en compagnie de quatre vaches.

Carte postale des années 1910.

 

Les quelques doutes que l'on pouvait encore avoir sont levés par une troisième phototypie, également des frères Labouche, légendée très explicitement « 1007 - BARÈGES - PLATEAU DE LIENZ - UN PÂTRE » (1) et où le « pâtre » en question, qui en définitive s'avère un bouvier ou vacher, fait paître ses vaches sur une pente à l'orée de la forêt.

Carte postale des années 1910.

 

Il semblerait que cette bouverie n'existe plus depuis longtemps, ayant été rasée pour faire place à une station de ski dans les années 1930.

 

(1) Sur une autre édition, une carte datée au verso du 19 août 1913, le terme « pâtre » a disparu au profit de « berger ».


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure

13 septembre 2009 / September 30th, 2009 - Complété le 4 février 2011 / Updated on February 4th, 2011

Référence à citer / To be referenced as follows:

Christian Lassure, Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche,
25 - « Cabane de pâtres » sur le plateau de Lienz à Barèges (Hautes-Pyrénées) ("Cabane de pâtres" on the Lienz plateau at Barèges, Hautes-Pyrénées)
http://pierreseche.chez-alice.fr/cabanes_et_cartes_postales_25.htm
13 septembre 2009

Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche

page d'accueil