LA TRÈS GRANDE CABANE DES PLANS À SALON-DE-PROVENCE (BOUCHES-DU-RHÔNE)

THE VERY LARGE  HUT OF LES PLANS AT SALON-DE-PROVENCE, BOUCHES-DU-RHÔNE

Christian Lassure

Nous avons eu l'occasion, en 2012, de décrire une carte postale ancienne centrée sur une grande cabane à degrés caractéristique de la commune de Salon-de-Provence mais aujourd'hui disparue. Située près des abattoirs de la ville, elle consistait en un corps de base quadrangulaire (ou premier degré) au fruit marqué, surmonté d'un couvrement se décomposant en un cylindre en retrait (ou deuxième degré) également au fruit prononcé, et une calotte circulaire, elle aussi en retrait (1).

L'existence de deux photos du début du XXe siècle montrant une autre grande cabane de même morphologie nous a été révélée par madame Christiane Delaval (2). Peu connu en dehors des milieux salonais, cet édifice, qui se trouvait au lieudit Les Plans et aurait servi de bergerie, mérite d'être porté à la connaissance des amoureux de ce type de construction. Il a malheureusement été détruit en 1951 pour faire place à des bâtiments servant de logements aux élèves de l'École de l'Air de Salon.

 

Un bâtiment en fin de vie

Cabane des Plans à Salon-de-Provence au début du XXe siècle, vue de trois-quarts gauche.

Fig. 1 -  Cabane des Plans au début du XXe siècle, vue de trois-quarts gauche. La photo est prise en une autre saison que l'hiver.

La première photo est, d'après l'état du bâtiment, la plus ancienne : l'angle de gauche de la façade n'est plus, les pierres de taille formant la besace d'angle ont disparu ainsi que le parement de tout le côté gauche. Au-dessus, la rive de dalles du corps intermédiaire est interrompue, des dalles ayant été arrachées. Apparemment, l'édifice a commencé à servir de carrière.

Cabane des Plans au début du XXe siècle, vue de trois-quarts droite.

Fig. 2 -  Cabane des Plans au début du XXe siècle, vue de trois-quarts droite. Le personnage sur la droite paraît plus grand que le corps de base de l'édifice mais il se tient en fait sur un ressaut du terrain au premier plan, d'où il surplombe la scène. La photo est prise en hiver d'après l'absence de feuilles aux arbres (copie d’une photo, collection privée).

La deuxième photo ne nous cache rien de la mort lente de l'édifice : le vol ou la récupération de matériaux a entamé une bonne partie du massif de maçonnerie à gauche de l'entrée, les arases de dalles saillantes ont été arrachées du corps de base et du corps intermédiaire. On aperçoit alentour des traînées de caillasse.

 

Une architecture originale

Morphologiquement, le bâtiment se décompose en trois parties superposées :
- un corps de base parallélépipédique, aux parois droites terminées par une rive de grandes dalles saillantes ;
- en retrait par rapport au corps de base, un corps intermédiaire de plan carré arrondi aux angles, marqué par un fruit très prononcé et souligné par une rive de grandes dalles saillantes ;
- un corps terminal, en retrait du corps intermédiaire, en forme de tronc-de-cône élancé.
Un escalier volant aménagé dans la face latérale droite permet d'accéder au sommet du parallélépipède de base. Un deuxième escalier volant se devine sur la face arrière du corps intermédiaire.

Cabane des Plans à Salon-de-Provence au début du XXe siècle, vue de trois-quarts droite - agrandissement.

Fig. 3 -  Agrandissement de détail de la photo 2. Avec sa barbichette et son chapeau, le personnage n'est pas sans rappeler la figure de Frédéric Mistral.

Au centre du côté servant de façade, la paroi forme un léger renfoncement crépi. S'y ouvre une large entrée en pierres de taille fermée par une porte en bois (vraisemblablement à deux vantaux). Dans l'axe médian de la façade, le corps intermédiaire est percé d'un fenestron, auquel répond un fenestron plus petit percé dans le cône terminal. Il a pour particularité d'être divisé horizontalement en deux parties par une dalle intermédiaire.

Il n'existe pas de relevé de l'édifice mais on peut imaginer le passage du corps de base de plan carré à la voûte de plan circulaire en se basant sur les autres édifices de même morphologie encore présents sur le territoire de la commune : la transition se fait au moyen de quatre grandes dalles employées comme trompes aux angles, ainsi qu'on peut l'observer en particulier au célèbre « jas du félibre» (3), lequel a perdu sa voûte lors du tremblement de terre de 1909.

 

Aux Magatis, à Salon-de-Provence, le « jas du félibre » réduit au seul corps de base.

Fig. 4 - Aux Magatis, le « jas du félibre » réduit au seul corps de base. Si l'on monte sur le sommet depuis l'amont, on aperçoit, de chaque côté de l'arrière-linteau une grande dalle bien plate barrant chaque angle. Photo © Salon Patrimoine et Chemins.

 

« Le jas du félibre » aux Magatis à Salon-de-Provence.

Fig. 5 -  « Le jas du félibre » lorsqu'il était encore intact : dans son enclos de grandes dalles posées sur la tranche, on aperçoit deux tables de pierre, signe que le bâtiment servait de cabanon dominical (copie d'une photo, collection privée).

 

NOTES

(1) Christian Lassure, Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche, 38 - Cabane à degrés à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), http://pierreseche.chez-alice.fr/cabanes_et_cartes_postales_38.htm 31 mars 2012.

(2) Voir Christiane Delaval, Les cabanes en pierre sèche de la commune de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), L'Architecture vernaculaire (en ligne), tome 44-45 (2020-2021), https://www.pierreseche.com/AV_2021_delaval.htm

(3) Antoine Blaise Crousillat (1814-1899), fabricant salonais de cierges pour les églises et les synagogues, poète de langue provençale, membre du Félibrige.


Pour imprimer, passer en format paysage

To print, use landscape mode

© Christian Lassure

4 juillet 2021 / July 4th, 2021 - augmenté le 10 juillet 2021 / Augmented on July 10th, 2021

 

Référence à citer / To be referenced as :

 

Christian Lassure
La très grande cabane des Plans à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
The very large hut of Les Plans at Salon-de-Provence, Bouches-du-Rhône
http://pierreseche.chez-alice.fr/cabane_des_plans_a_salon.htm
4 juillet 2021

 

page d'accueil